Articles

Septembre 2020

Courrier aux donateurs,  le 12 septembre 2020

______________________________________________________________

Bonjour à toutes et à tous,

Le 12 septembre s’est déroulée l’Assemblée Générale de L’Association « Grandir au Népal »

En attendant le compte-rendu détaillé et chiffré qui vous sera envoyé d’ici la mi-octobre, nous vous donnons quelques informations sur la situation du Népal depuis le confinement.

Dans un premier temps, le Népal a été épargné par les conséquences du virus, du fait de la fermeture internationale du pays dès le 24 mars.( Les premiers cas constatés étaient des étranger)

Il a été décidé à cette date :

  • fermeture de l’aéroport,
  • fermeture des frontières terrestres qui sont malheureusement poreuses dans le Sud Terrail avec l’Inde (3000 personnes / jours passaient illégalement)
  • Arrêt de tous les transports en commun et individuels entre les districts
  • Les magasins d’alimentation sont ouverts 1 à 2 fois /jour pendant 1 à 2 heures
  • Seuls les banques et les hôpitaux restent ouverts

Au Népal, il n’y a pas de chômage partiel, pas de rémunérations depuis 6 mois. Les conséquences sont répercutées sur les plus faibles. Nos correspondants Népalais nous ont fait part de malnutrition, voire de décès dû à la faim.

Le nombre de cas COVID et de décès a été bien jugulé jusqu’au milieu de l’été, et comme partout il repart à la hausse ;

On dénombre au 1er septembre 40 000 cas et + de 230 décès. Ce qui semble relativement faible, probablement dû aux mesures de confinement très strictes. Dans certaines grandes villes des tests peuvent être réalisés.

En ce qui concerne SALYAN, près de Pokhara où notre Association agit, aucun cas de personnes malades ne nous a été rapporté. Les écoles ont été fermées de la mi-mars à la mi-juin et la nouvelle année scolaire (qui commence habituellement au 1er mai) a pu redémarrer à la mi-juin. Dès la recrudescence de l’épidémie, les écoles ont été à nouveau fermées à la mi-Août.

De ce fait, les examens de passage en classe supérieure ont été reportés. Seul le SLC (équivalent brevet en fin de seconde) a pu être passé et les résultats annoncés. Il est impossible de dire actuellement quand les épreuves du baccalauréat et du supérieur seront passées. Tout est suspendu.

Nous pouvons déjà vous informer, que les élèves parrainés, issus des familles très pauvres, ont tous de bons résultats. De ce fait ils avancent logiquement dans leurs études qui coûtent de plus en plus chères (700 à 800€/an). De plus certains ont d’excellents résultats et nous serons amenés à leur faire suivre des études supérieures coûtant jusqu’à 2500€/an !

Notre budget prévisionnel fait ressortir des prévisions de dépenses de plus en plus élevées pour la continuité de la scolarisation de ces élèves.

Par exemple,  BIBASH KC, excellent élève ( famille Dalit : Intouchable) a obtenu un résultat positif de 99% a son examen du SLC. Il devrait entrer dans un lycée scientifique pour 2 ans jusqu’au bac, puis entreprendre des études universitaires de 4 à 5 ans ( Médecine ?)

Un autre, très bon élève aussi, SAGAR GURUNG pourrait après le baccalauréat entrer à l’Université en Anglais/Management et faire une licence en 4 an (coût : 1500€/an) (professeur d’Anglais ?)

A la fin de l’année scolaire actuelle 3 élèves vont passer le baccalauréat et se posera la question de prendre en charge leur scolarité de 1 ou 2 années en enseignement classique ou professionnel.

Ces quelques exemples pour vous faire part de nos interrogations quant à l’aide possiblement apportée à ces élèves . C’est ainsi que nous avons pris une importante décision :

  • Dans le compte-rendu de l’Assemblée Générale, nous vous préciserons la possibilité pour celles et ceux qui le désirent de faire un don plus précisément destiné aux frais de scolarité d’un élève en post-bac en complément de votre engagement régulier pour notre Association.
  • Cette nouvelle décision de soutien individuel fera l’objet d’un processus de suivi. Il bénéficiera comme pour les dons classiques des mêmes avantages fiscaux.

Vous avez compris, que sans votre générosité, nos enfants parrainés ne pourront continuer leurs études et de ce fait avoir un métier

Nous vous rappelons que 99% de vos dons sont reversés au Népal, et suivis méthodiquement et d’une manière extrêmement précise par l’association « Growing in Népal ».

Lors de cette dernière AG, un nouveau bureau a été élu :

Monsieur Jean-Pierre FRACHON : Président

Monsieur Yves POIVEY : Vice-Président

Madame Martine ROBBE : Trésorière

Madame Françoise Micolle : Trésorière-Adjointe

Madame Cécile CAZENEUVE : Secrétaire

Grandir au Népal bureau 2020

Il suivra pour 3 ans, l’action de l’Association auprès des enfants parrainés.

Nous vous remercions d’avoir été attentifs à ces quelques lignes, qui seront suivies du compte-rendu complet.

Le Président,  Jean-Pierre FRACHON

______________________________________________

Novembre 2018

« Running for Népal » à Massillon.

RFN affiche (+volvic) (1)

 

Presque 3000 km parcourus par 500 collégiens, 300 primaires et 40 adultes… Les élèves de terminales organisateurs (photo avec Jean Pierre Frachon) ont vécu un moment humainement fort et sont très motivés pour organiser le bol de riz (notre prochaine action fin Mars 2019).

 

Merci

groupe

 

Jeudi 06 décembre 2018 :

Toute l’équipe organisatrice de « Running for Népal » était présente pour remettre un chèque de 5000 euros à Mr Frachon, président de Grandir au Népal.Les mamans indiennes de l’école internationale avaient gentiment organisé un atelier de cuisine  indienne avec les ambassadeurs de Grandir au Népal pour le buffet de cette soirée.

Un beau moment d’échanges et de solidarité avec une très belle nouvelle. L’école Massillon va aussi accompagner la soeur de Sundar, Susmita dans ses études de Laborantine.

De nouvelles pages à écrire entre Massillon et Grandir au Népal  pour les prochaines générations d’ambassadeurs.

image

 Discours Grandir au Népal

Bonsoir à toutes et à tous,

Tout d’abord un grand merci pour votre présence ici ce soir. Pauline et moi, nous représentons toute l’équipe des ambassadeurs qui ont organisé «Running for Népal» mi-novembre à Massillon . A travers ce projet, nous avons souhaité continuer à soutenir un garçon presque du même âge que nous afin qu’il puisse financer ses études. Cela fait maintenant 2 ans que Massillon soutient Sundar dans son parcours scolaire. Il a obtenu son bac en juin 2018 et poursuit actuellement des études d’ingénieur à Pokhara.

C’est dans le cadre de l’accompagnement personnalisé que nous avons organisé cette course parrainée. Plus de 300 primaires et 400 collégiens, toute l’école internationale, les lycéens du groupe outdoor et plus de 30 adultes de la communauté éducative se sont mobilisés afin de participer à ce beau projet. Ce projet est une réussite car à eux tous ils ont réalisé presque 3000 kms et les dons se montent à plus de 5000 euros . C’est pour nous aussi l’occasion de remercier nos partenaires privilégiés qui nous ont permis de monter cette opération. Tout d’abord un grand merci à la société Fontanon, garage Pereira, sport passion plus, mille et un repas, Volvic….Un grand merci aussi à l’association des parents d’élèves qui a financé et organisé tous les ravitaillements. Un grand merci aux mamans indiennes qui ont supervisé un atelier de cuisine qui va nous permettre de nous régaler ce soir. Un grand merci au chef de cuisine qui nous a prêté ses locaux pour organiser cet atelier. Un grand merci à la communauté éducative qui par sa bienveillance et sa disponibilité nous a aidé à réaliser ce projet. Un grand merci aussi à Pauline, Mélodie et Agnès pour les photos de l’expo. Et un dernier merci à Mme Dupin et Mr Dhumes pour nous avoir accompagné dans ce projet

Ce projet a été un moment de joie et de bonne humeur partagées. Il va surtout permettre à un jeune Népalais de continuer ses études et d’inverser le cours de sa vie.

Mr Frachon, merci aussi à vous qui déjà l’an passé lors d’une conférence nous avait fait partagé vos expériences verticales et votre amour pour le Népal.

Nous sommes très heureux ce soir de vous offrir ce chèque de 5000 euros. Sundar va pouvoir continuer sereinement ses études. Nous avons la joie de

vous annoncer que Massillon a aussi décidé d’accompagner dans ses études de Laborantine la soeur de Sundar, Susmita. Voilà de belles pages d’amitié et de solidarité entre Massillon et Grandir au Népal à écrire pour les prochaines générations d’ambassadeurs.